Interview - Mountain Men

Publié le par Alexandre F.

Interview - Mountain Men

Blues & Folk a choisi de vous faire découvrir le duo Mountain Men, composé d’un chanteur/guitariste (Mr Mat) et d’un harmoniciste (Barefoot Iano). Si le style musical du groupe est difficile, voire même impossible à définir, on peut néanmoins affirmer qu’il se promène entre blues, chanson française et country. Le duo franco-australien avait réalisé pour son album précédent un ensemble de reprises de Georges Brassens. Il revient cette année avec Against The Wind comprenant des compositions en français et en anglais, ainsi qu'une reprise mémorable de Georgia On My Mind. Si vous souhaitez en apprendre plus sur Mountain Men, Blues & Folk vous laisse découvrir l’entretien que Mr Mat nous a accordé.

Blues&Folk: Un duo harmonica-guitare/voix est une forme plutôt rare dans l'actualité musicale; comment vous êtes-vous rencontrés et comment vous est venue cette idée de duo ?

Mr Mat: Nous nous sommes rencontrés avec Iano en 2005 dans un café concert non loin de chez moi, à Saint pierre de Chartreuse dans les montagnes au dessus de Grenoble. Ian faisait un concert en solo et la fin de sa prestation il a demandé si quelqu’un voulait prendre sa guitare et jouer un peu, je me suis présenté et lui ai demandé si ça le branchait de jouer de l’harmo avers moi pour jammer. Nous avons joué ce soir là pas loin de 2 heures, un espèce de coup de foudre musical. Il y a une telle complicité entre nous 2 que l’idée du duo s’est imposée d’elle même. Le réel début de l’aventure Mountain Men commence en 2009 avec la sortie de notre 1er album, et depuis, nous sommes pratiquement sans arrêt sur les routes.

B&F: Comment définiriez-vous le style de cet album ?

M.M.: C’est toujours difficile de décrire le style d’un album en particulier. Notre musique est plutôt singulière, c’est un mix de rock, de blues, de pop, de folk. Dans Mountain Men, nous ne nous mettons pas vraiment de limites ni de barrières, dans Against The Wind, nous retrouvons vraiment l’essence de toutes nos influences, qui va du vieux blues d’avant guerre, au métal, en passant par la chanson française, le folk ou la country, de la musique Mountainmenniene en quelques sorte ;-)

B&F: Dans l'album, on retrouve aussi votre version de Georgia On My Mind. Pourquoi s'attaquer à ce monument de la musique et comment avez-vous travaillé pour vous l'approprier ?

M.M.: Cela fait maintenant 6 ans que nous tournons, nous avons fait pas loin de 500 concerts en France et dans pas mal de pays différents, (Italie, USA, Canada, Turquie, Afrique, Suède, Norvège, Allemagne, Croatie…) et partout nous avons reçu un superbe accueil, et nous avons pris l’habitude de mettre dans notre set list Georgia On My Mind, parce que c’est une chanson incroyable, parce que Ray Charles. De fil en aiguille, cette chanson est devenue un morceau à part entière de nos spectacles. Nous avons décidé d’enregistrer sur cet album en jouant une version qui collait le plus à la manière dont on la jouait en live, c’est un vrai plaisir de chanter encore et encore cette chanson.

B&F: Votre précédent album était un ensemble de reprises de chansons de Georges Brassens. D'où vous vient cet éclectisme ?

M.M.: Je pense que cet éclectisme viens du fait que nous sommes avant tout des passionnés de musique au sens large du terme. Pour ma part je suis un vrai boulimique de musique, j’en joue et écoute en permanence, pour Ian c’est la même chose. Quant à Brassens, c’est un pan entier de ma vie, je l’écoute beaucoup, c’est un peu un refuge. C’était un truc que nous avions en tête depuis longtemps, et du coup grâce à Echo production, nous avons sorti un double album live l’année dernière. C’est un vrai rêve de gosse que d’avoir pu rendre hommage à cet homme.

B&F: Votre album est composé de chansons en anglais et en français, pourquoi ce choix ?

M.M.: Dans l’histoire de Mountain Men, la plupart des chansons écrites ont toujours été en anglais, cela s’est fait comme ça, c’est un choix que nous avons toujours assumé. L’idée de chanter en français était dans un coin de ma tête depuis beaucoup de temps, sans oser le faire, peut être par peur de me dévoiler un plus. Notre producteur (Mike Dinca) a joué un grand rôle dans ce déclenchement, il m’a fait prendre confiance en mes textes et enfin me lancer, nous sommes très contents du résultat, cela nous ouvre encore plus de possibilités pour l’avenir.

B&F: Quel est votre parcours musical respectif ?

M.M.: En ce qui me concerne, Mountain Men est mon premier projet, je faisais quelques concerts à coté de chez moi, je chantais Brassens, Brel et Renaud, 2 ou 3 fois par an; Ian lui joue depuis beaucoup plus de temps, il a joué avec Graeme Allwright pendant quelques temps, puis avec Riké ( chanteur de Sinsémilia ) et a sorti 2 albums sous son nom.

B&F: Quels sont les artistes qui vous ont le plus influencés ? Pourquoi ?

M.M.: Beaucoup d’artistes nous ont influencé: Brassens, Metallica, Tom Waits, Johnny Cash, Renaud, Brel, Charley Patton, Sonny Terry and Brownie Mc Ghee, Bob Dylan, Van Morrison, Bob Marley, Paul Kelly, et j’en passe, tous pour une raison différente, que ce soit pour les textes, pour leur intensité, leur tendresse, leur puissance, leur coté rebelle, on aime un artiste parce qu’on arrive à s’identifier à ce qu’il te raconte.

B&F: Vous avez chacun un jeu de scène très différent; est-ce réfléchi ou spontané ?

M.M.: Nous avons la réputation d’être un groupe de scène, nous jouons avec beaucoup d’intensité, surement parce que nous ne savons pas faire autrement, nos shows sont somme toute assez calculés et travaillés, mais nous nous laissons aussi une grande partie de liberté et de spontanéité.

B&F: Comment avez-vous l'habitude de travailler de manière générale ?

M.M.: Nous nous voyons quand nous ne sommes pas en tournée dans notre QG, un studio pas loin de Grenoble, pour écrire, répéter, maquetter de nouveaux titres, mais le gros du travail se fait souvent en tournée. Des idées enregistrées sur le téléphone, un bloc note toujours à portée de main. Je viens généralement avec les musiques, et nous nous retrouvons ensemble pour écrire et assembler les textes. Il y a beaucoup de complémentarité dans notre manière travailler, c’est super plaisant.

B&F: Nous avons l'habitude de clore un article par une citation; Quelle est votre citation préférée ?

M.M.: What doesn’t kill you makes you stronger / Ce qui ne te tue pas te rend plus fort

Propos recueillis par Alex Kaldani et Alexandre Ferrere.

Discographie:

  • Artiste(s): Mountain Men
  • Album: Hope
  • Label: Echo
  • Format: CD/MP3
  • Année: 2012

  • Artiste(s): Mountain Men
  • Album: Mountain Men chante Brassens
  • Label: Echo
  • Format: CD
  • Année: 2014​
  • Artiste(s): Mountain Men
  • Album: Against The Wind
  • Label: Echo
  • Format: CD/MP3
  • Année: 2015

Site de Mountain Men: http://mountain-men.fr/​

Publié dans Interview, Blues, Folk

Commenter cet article