À l'origine de... Black Betty-Ram Jam

Publié le par A.F.

À l'origine de... Black Betty-Ram Jam

La chanson Black Betty de Ram Jam est mondialement connue, et le restera pour longtemps. C'est un monument musical, cela ne fait aucun doute. Cette rage électrique, défiant une voix dévastatrice, vient exploser en ondes sonores de manière terrifiante et superbe.

Cela dit, ce n'est pas une composition du groupe mais un arrangement. Celui-ci reste au demeurant absolument grandiose.

Black Betty est un vieux chant de travail, une working song, dont l'origine n'est pas connue de manière claire et précise. Certains pensent que le terme Black Betty renvoie à un fusil (le "bam-ba-lam" mimant alors le son de la détonation), d'autres à une bouteille de whisky, voire même à un train pénitencier.

Une des premières versions est enregistrée a capella par un prisonnier nommé James Baker. L'enregistrement date de 1933 et est réalisé par John Lomax (le père d'Alan Lomax) dans une prison du Texas:

C'est donc un chant dont l'origine est incertaine mais avec une coupure rythmique si marqué et une mélodie si profonde, qu'elle voyagera encore dans le monde de la musique. Leadbelly en fera également une version toujours a capella en 1939.

Puis, environ au même moment qu'Odetta, c'est Alan Lomax lui-même qui exécutera une des premières versions, accompagnées à la guitare. Ce titre est issu de l'album Texas Folk Songs sorti en 1991 (les enregistrements semblant remonter à 1964):

Avec les années 70, c'est l'électricité qui prend le pouvoir. Ce chant de travail va s'électrifier et la première version électrique voit le jour quelques années après. En 1976, le groupe Starstruck enregistre Black Betty en changeant au passage quelques unes des paroles. Malgré sa ressemblance avec la version "finale", elle ne connaitra pas le succès escompté:

Un an après cet enregistrement, on retrouve le guitariste de ce groupe, l'excellent Bill Bartlett, dans un autre groupe qui nous est beaucoup plus familier: Ram Jam. Le groupe décide alors d'enregistrer à nouveau une version de Black Betty, qui, cette fois va rencontrer un énorme succès:

Cette chanson est donc passée de l'intimité des working songs, composées sans autre idée que garder courage dans les moments difficiles, à une consécration mondiale et électrifiée au top 50.

Ce n'est pas un cas isolé, et nous aurons l'occasion d'étudier d'autres exemples dans les articles qui suivront.

Discographie non-exhaustive:

  • Artiste(s): Various (dont James Baker)
  • Album: Jail House Bound: John Lomax's First Southern Prison Recordings, 1933
  • Label: Global Jukebox
  • Année: 2012
  • Artiste(s): Leadbelly
  • Album: Black Betty
  • Label: Universe
  • Année: 2013
  • Artiste(s): Alan Lomax
  • Album: Texas Folk Songs
  • Label: Arion
  • Année: 1991
  • Artiste(s): Ram Jam
  • Album: Ram Jam
  • Label: Epic Records
  • Année: 1977

La Musique creuse le ciel.
Charles Baudelaire

Publié dans À l'origine de..., Blues, Folk

Commenter cet article